Magazine auto Moto

Les questions à poser avant de s’inscrire à une auto-école

Auto ecole
Written by Charles

Si vous êtes sur le point de casser votre tirelire dans le but de vous inscrire à une auto-école, alors il est avant tout important de bien se poser quelques questions importantes et de trouver par la suite la meilleure auto-école répondant à vos besoins.

Le coût d’une auto-école

Afin d’obtenir le fameux carton rose, la majorité des auto-écoles proposent aux élèves un forfait incluant des leçons de code illimitées et 20 h de conduite au total. Côté tarif, ceci est en moyenne 1 067 €, mais il est à noter qu’il existe de très grandes différences d’une école à l’autre, sans parler également de la proximité.

En guise d’exemple, un forfait de 20 h à Lille est seulement facturé à 780 € à Lille, tandis qu’à Paris, l’élève risque de payer le double, c’est-à-dire 1 425 €. C’était le résultat d’une enquête effectuée par la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie). Même si vous avez trouvé un forfait de base correspondant à ce montant moyen indiqué en haut, il est toujours probable que vous allez débourser davantage.

Par exemple, si la loi impose 20 h de conduite, alors qu’en réalité, la pratique au volant peut durer jusqu’à 40 h. Il est à noter qu’avant de signer un contrat d’achat chez un professionnel de la vente automobile comme Auto IES, vous devez obtenir tout d’abord votre permis de conduire.

Quelles sont les astuces pour payer une auto-école à moindre coût ?

Afin de réduire le coût de la facture d’une auto-école, il existe des aides et accompagnements en tout genre auprès des collectivités locales. Pour en bénéficier, vous pouvez demander des informations supplémentaires dans votre ville, votre département ou votre région.

À ce propos, il est possible d’avoir des coups de pouce spécifiques tels que les aides financières en Auvergne, par exemple, ou encore l’offre « permis, sport emploi » dans le Val-d’Oise. D’ailleurs, les « bourses au permis » affichent un succès particulier. Cette alternative permet aux élèves de faire des économies, car la municipalité prend en charge une partie du coût de leur formation à condition qu’ils effectuent 40 à 50 h de travail d’intérêt collectif.

Un autre dispositif pour obtenir votre permis de conduire est le « permis à 1 € par jour ». Il s’agit d’une facilité de paiement avancée par la banque qui est réservée aux jeunes de 15-25 ans souhaitant conduire une voiture achetée auprès d’un mandataire comme Auto IES.

Que faire avant de s’inscrire à une auto-école ?

Avant de vous inscrire à une auto-école, il faut que vous restiez vigilant sur la durée du contrat de formation.

Afin d’éviter de payer une nouvelle formation, il est important de bien lire les clauses du contrat, car il se peut que vous ayez suivre une formation d’une durée très limitée de six mois. Normalement, ce délai ne suffit pas pour obtenir votre permis de conduire.

Ensuite, avant d’avoir réussi l’examen du code, certaines auto-écoles permettent à leurs élèves d’alterner la formation théorique et pratique. Ces apprentis peuvent ainsi rouler même s’ils n’ont pas encore passé leur épreuve du Code de la route.

Par contre, s’ils décident de se rendre chez un concessionnaire ou un mandataire comme Auto IES, ils ne peuvent pas faire des essais sur route sur le modèle de leur choix.

About the author

Charles