Sécurité

Que choisir entre chaînes ou chaussettes à neige ?

5/5 - (2 votes)
Panneaux B26

Chaînes a neige obligatoire

En période hivernale, équiper les voitures d’accessoires comme un dégivreur de parebrise s’avère être une obligation. Le but c’est de maintenir toute adhérence sur les routes recouvertes de neige ou de verglas. Qu’il s’agisse d’un week-end, d’un voyage de deux semaines, du ski ou autres, l’idéal serait d’opter pour les Chaînes à neige ou chaussettes à neige. Entre ces deux équipements, lequel choisir ? Les chaînes ou les chaussettes à neige ? Dans la suite de cet article, on vous explique de bout en bout les différences en ce qui concerne l’usage de ces deux accessoires. Ne vous en faites plus !

Les chaussettes à neige

Antidérapants et amovibles, les chaussettes à neige sont un dispositif permettant d’équiper les pneus des automobiles sur des surfaces enneigées. Cet équipement présente plusieurs avantages et a un cadre d’utilisation propre à lui.

Avantages des chaussettes à pneus

Les chaussettes neige offrent deux principaux avantages. Non seulement leur montage se fait aisément, mais aussi leur prix est très accessible. En effet, les chaussettes à neige s’enfilent sans difficulté aucune sur les roues, et ce, en un laps de temps. Elles ont le méritent de pouvoir être montées sur n’importe quel type de roue y compris les véhicules non chaînables (véhicule dont le passage entre la roue et la carrosserie est trop faible de sorte à laisser passer une chaîne sans risque de détérioration). L’acquisition des chaussettes neige ne nécessite pas un budget conséquent. A partir de 24,90€, vous pourrez vous procurer les chaussettes à neige.

Les 10 meilleures chaussettes à neige hiver 2021/2022

C’est une évidence que beaucoup de personnes s’interrogent sur le fonctionnement des chaussettes et leur adhérence sur la neige. Ça n’a rien d’extraordinaire ! En effet, ces chaussettes sont dotées d’un tissu antidérapant qui s’agrippe, au sens vrai du terme à la neige et à la glace. En outre, elles sont constituées de fibres de polyester qui ont un pouvoir d’absorption de l’eau. Cela augmente le maintien et renforce la sécurité sur la route.

Utilisation des chaussettes à neige

Les chaussettes à neige se prêtent bien pour les routes peu enneigées dans le contexte d’une utilisation éphémère. Il importe tout de même d’éviter de les utiliser sur une route sèche au risque de les endommager précocement ou même d’enclencher leur déchirure. En cours d’utilisation, dès que vous apercevez à nouveau le bitume, vous ferez mieux de les enlever de vos roues.

Les chaussettes neige ont une compatibilité avec les systèmes d’aide à la sécurité (ABS, ESP,…) et d’autres ont même reçu l’homologation pour le port obligatoire que recommande le panneau B26. A coup sûr, le silence lors de la conduite avec les chaussettes vous séduira. Par opposition aux chaînes neige qui elles émettent plus de bruit, les chaussettes à neige ne sont pas du tout bruyantes. Au-delà de tout ce qui précède, les chaussettes pèsent beaucoup moins que les chaînes. Cela confère un aspect beaucoup plus agréable à la conduite.

Toutefois, si vous voulez parcourir une route assez enneigée avec des pneus d’été, il vaut mieux pencher vers les chaînes à neige.

Les chaînes à pneu

A l’instar des chaussettes à neige, les chaînes à neige résistent aux sols enneigés. Cet accessoire pour les voitures a à son actif plusieurs atouts d’utilisation.

Les 10 meilleures chaînes à neige hiver 2021/2022

Atouts des chaînes à neige

La particularité avec les chaînes à neige est leur extrême efficacité sur les routes grandement enneigées et couvertes de glace. Incorporées aux pneus, les chaînes à neige sont votre meilleur allié pour une conduite sur neige ou sur glace sans risque en conservant l’adhérence. Le prix des chaînes à neige varie selon le modèle choisi. Sur le marché, il existe une kyrielle de modèles de chaînes à neige. On retrouve notamment des chaînes à 1er prix qui s’enfilent comme des chaussettes et des chaînes qui font preuve d’une résistance sans précédent. Pour acquérir les chaînes à neige, il faut prévoir un budget de 24,99€ à plus de 479€ pour les modèles haut de gamme.

On ne le dira assez ! Le fonctionnement des chaînes à neige diffère de celui des chaussettes neige. Pour leur part, les chaînes à neige sont des chaînes conçues avec des maillots qui accrochent la neige et la glace. La plupart du temps, des renforts en acier sont intégrés dans ces maillots pour battre le plein de l’adhérence. La tenue de route que procure les chaînes neige dépasse de loin celle procurée par tout autre accessoire. Tout comme les chaussettes, il ne faut absolument pas rouler sur une voie bitumée avec les chaînes à neige si vous voulez qu’elles tiennent bien dans le temps. Très souvent, il est recommandé de porter des chaînes à neige lorsque la conduite sur les routes fortement enneigées ou verglacées est récurrente.

Chasse neige sur une route enneigée

Chasse neige sur une route enneigée

Montage des chaînes à neige

En raison du fait que le montage des chaînes à neige donne du fil à retordre à bon nombre de personnes, les constructeurs ont voulu faciliter la tâche. Ils ont réfléchi et fait de véritables innovations qui ne vous laisseront certainement pas indifférent. Dorénavant, certains modèles de chaînes à neige se montent simplement comme les chaussettes. A titre illustratif, on peut citer le cas des chaînes PEWAG Servo Sport qui s’enfilent en un temps record sur les pneus de votre véhicule. Pour ceux qui jetteraient leur dévolu sur les modèles les plus basiques, recommandation est fait de s’exercer préalablement au montage de vos chaînes à neige dans un endroit dépourvu d’humidité. Lorsque vous auriez effectué plusieurs séances d’entraînement, vous n’éprouverez plus de difficulté à les monter en plein froid sur une route remplie de neige.

Les différents types de chaînes à neige

On distingue deux principaux types de chaînes à neige sur le marché : la chaîne à tension manuelle et à celle à tension automatique.

Les chaînes neige à tension manuelle requièrent un resserrage des chaînes en deux temps. La première fois, c’est au moment de l’installation et la deuxième fois c’est après avoir parcouru quelques mètres. Cela permet une meilleure fixation aux roues. Les chaînes à neige à tension automatique, quant à elles, se resserrent systématiquement. Vous n’aurez à mener aucune action pour cela.

A part ces deux types de chaînes, il y a deux autres catégories de chaînes à neige peu connues. Il s’agit des chaînes à neige textiles et des chaînes à neige frontales.

Chaîne à neige textile

Les chaînes à neige textiles sont en quelque sorte le parcours à mis chemin entre la chaussette neige et la chaîne neige. Elles sont constituées de maillots comme l’on le remarque au niveau des chaînes à neige à la différence que ceux-ci ne sont pas en métal mais plutôt en matériaux composite. Dans le rang des chaînes à neige textiles, on peut citer les chaînes Michelin Easygrip. La particularité ici, c’est que les chaînes à neige textiles sont plus légères et plus simples à monter que celles conçues en métal. Mieux, elles permettent une réduction des vibrations auxquelles l’on assiste quand il s’agit des chaînes à neige traditionnelles. Néanmoins, il est recommandé d’en faire usage que lors des circonstances occasionnelles et sur des routes faiblement enneigées.

Chaînes à neige frontales

Encore appelées araignées, la pose des chaînes à neige frontales ne pose aucun problème. En effet, leur montage se fait directement sur la bande de roulement et elles sont fixées sur les têtes d’écrou. Par conséquent, vous n’aurez plus besoin de les passer par-derrière la roue avant l’installation. Cela constitue un véritable atout pour les véhicules dont le passage de roue est faible. Le prix de ce type de chaîne est exorbitant comparativement à celui d’une chaîne classique. Il faudra décaisser entre 200 et 400€ pour l’acquérir. Les chaînes Spider Grip de Polaire sont un modèle de chaînes à neige frontales.

Quelles chaînes choisir ?

Dans l’optique de bien choisir vos chaînes neiges, il importe de tenir compte de plusieurs critères à l’achat. Tout d’abord, vous devez choisir un type de chaîne qui convient réellement à l’utilisation que vous voulez en faire. Par exemple, pour une utilisation passagère sur des sols peu enneigés, des chaînes neige textiles pourront largement faire l’affaire. Ensuite, prenez la peine de bien vérifier la taille de vos pneus ainsi que l’encombrement de vos roues. Prêter une attention particulière à ces deux éléments vous aidera à prendre des chaînes adaptées à votre véhicule.

Importance de bien choisir pour acheter ses chaînes à neige

Dans le cas contraire, vous encourez le risque de prendre des chaînes trop petites ou trop larges. A part cela, il importe que vous sachez que plus les chaînes sont mêlées et ont un grand nombre de maillons, mieux ce sera. Enfin, si vous avez des jantes alu, vous avez la possibilité de considérer l’incorporation ou pas d’un système de protection des jantes pour effectuer votre choix.

Chaussettes ou chaînes à neige ?

Vous l’aurez certainement déjà compris, l’usage que vous souhaitez faire et votre budget sont les critères majeurs pour opérer un choix entre les chaussettes et les chaînes à neige.

Avis chaînes à neige

Dans l’hypothèse d’une utilisation fréquente, à titre illustratif si vous partez chaque année au ski ou logez dans une zone où il neige beaucoup, il vaut mieux opter pour les chaînes à neige. Et vous devez également savoir que les chaînes à neige sont beaucoup plus durables que les chaussettes à neige. Pour se faciliter la tâche au montage, il serait ingénieux de préférer les chaînes à neige qui s’enfilent aisément comme les chaussettes. En sus de leur efficacité et du gain de temps qu’elles offrent, elles sont très pratiques.

Avis chaussettes à neige

Par contre, pour une utilisation occasionnelle, si vous partez par moment au ski dans une région bien dégagée, les chaussettes à neige sont ce qu’il y a de mieux pour vous. Elles sont très adaptées pour les routes faiblement enneigées, se montent facilement et ne sont pas chères. Au cas où vous vivez dans une région où la neige tombe parfois, vous pouvez faire une réutilisation.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse des chaînes ou des chaussettes à neige, votre vitesse connaîtra une restriction. En général, on conseille une vitesse comprise entre 20 et 40 km/h pour les chaînes à neige et entre 30 et 50 km/h lorsqu’il est question des chaussettes à neige.

About the author

Charles